Bienvenue sur le site de l’Association

A la une

Le 17 mai à 17h00

Balade patrimoniale à vélo le 17 mai 2024

Rendez-vous à 17h place de la République.

Cette balade culturelle, guidée et sécurisée à vélo partira place de la république jusqu’à Schiltigheim et permettra d’apprécier le patrimoine architectural exceptionnel. Le circuit se terminera sur la piste de sécurité routière de Schiltigheim, rue de la Division Blindée près de La Briquetterie pour un moment convivial.

Ce sera aussi l’occasion de se rendre compte des avantages et des inconvénients des futurs aménagements autour du tram qui de loin ne font pas l’unanimité. Il y’a matière de peaufiner vos contributions à l’enquête publique déterminante.

Pour alimenter les échanges et les questionnements, un affichage de documents est prévu à l’arrivée.

Venez pédaler, en famille, en couple, entre amis, ou en solo.

Le tram, un dialogue de sourd

Aucun des désaccords autour des aménagements du tram n’a été levé. Se rajoute désormais notre refus du PLUi proposé par la municipalité

L’association a déjà présenté 3 propositions, et la mairie reste murée dans son schéma incompréhensible et incomplet

La marie s’est engagée à étudier notre proposition remise le 29 mars déjà amendée à 2 reprises. Est-ce un début de dialogue? Nous ne sommes pas convaincus et restons totalement mobilisés pour faire respecter le contrat, avec 3 conditions cumulatives:

  1. Les cheminement des pistes cyclables en site sécurisée et non sur le trottoir
  2. Un plan de circulation crédible: suppression du trafic de transit sans paralyser le quartier, sans report du trafic dans les rues adjacentes dans le quartier qui aggraverait encore les pollutions déjà insupportables.
  3. Des garanties sur un stationnement adapté, pour tous les usagers, les résidents en particulier.


La version n°3

Cette proposition a été transmise à la mairie et à toute la presse lors de l’atelier « Tram Nord » du 3 mai 2023. Ce schéma répond aux contraintes que les responsables du projet ont bien voulu nous transmettre quelques jours plus tôt. Ces contraintes changent régulièrement, ce qui démontre que le dossier n’est pas abouti. La mairie accepte des possibles amendements, sans déterminer le périmètre, ce qui rend tout dialogue constructif quasi impossible.

La version n°2

Ce document a été largement diffusé lors de la réunion publique du 29 mars. Un mois plus tard, le 27 avril 2023, nous avons été réçu pour apprendre que les nouvelles contraintes liées aux pieds d’arbres, le drainage des sols ??? et la sécurité des portières (1m au minimum) ne sont pas respectées. La vision des techniciens, si toute fois on peut appeler cela une vision, consiste d’un rail au centre de la chaussée avec des rames et des voitures circulant dessus. Les piétons et les cyclistes sont un variable d’ajustement, condamnés à partager un espace  dont les dimensions communiquées par les personnes en charge du projet sont eronnées  pour ne pas dire mensongères. 

Une base de discussion
Schéma version n°1

En absence de dialogue et de communication en général, nous avons osé un établir un projet, de loin pas parfait, mais une base de discussion. Au moins une première projection qui donne une idée de l’espace disponible.

Pour quand une vraie concertation?

Depuis 18 mois la municipalité nargue les associations et usagers du quartier en promettant démocratie participative et concertations. Pour l’instant, on est loin du compte. Aucune nouvelle de la mairie qui semble oublier ses promesses aux habitants du quartier Vosges-Neusdadt.
Les courriers adressés en avril 2021 à Alain Jund, vice-président chargé des mobilités, et d’autres à Mme Barseghian, sont restés lettre morte.

Cela signifie pour nous tous du précieux temps perdu dans l’avancement du projet « Donnons vie à votre quartier », projet dans lequel le tram s ‘est invité, sans enchantement. (voir article presse de sept 2021)

Les nouvelles concertations annoncées par voie de presse pour le dernier trimestre 2022 n’ont jamais été organisées. Que cache ce silence ? Où sont la démocratie participative et l’intelligence
collective ?

Faute de réponse à ces questions, l’association Quartier Vosges-Neusdadt a décidé d’élaborer un projet et d’organiser elle-même la concertation promise.